Skip to content

Compte-rendu 9e séance (05/05/2009)/Breaking News de Johnnie To (HK/2004).

octobre 10, 2009


On continue le cycle Johnnie To initié la semaine dernière avec Election et The Longest Nite, tous 2 produits par la société Milkyway Image. Ce soir, présentation de Breaking News (2004) de Johnnie To (7 personnes répondent à l’appel : Jacki, Pierrot, Luce, Mox, Diego, Manu et Eddie).
C’est un réel plaisir de revoir ce film dans les conditions proposées par Jacki. On a pu apprécier ses magnifiques plans méga-esthétiques (les plans bagnoles au grand angle façon clip bling-bling, le jeu de chat et de souris dans les couloirs et cages d’escaliers dans l’immeuble, et surtout ce plan-séquence hallucinant (presque 8 minutes) d’introduction, véritable monument de cinéma, d’un point de vue technique et narratif) sur le beau mur blanc de la chambre de Jacki.
Résumé:
Une bande de braqueurs ouvre le feu sur la police en pleine rue à Hong-Kong. Ridiculisée devant les caméras de la presse, la police décide de répliquer en orchestrant l’arrestation des criminels en direct à la télévision. Toutes les forces disponibles sont envoyées au pied d’un immeuble où ils ont été repérés. La guerre des médias peut commencer.*
Un film qui joue sur l’utilisation des médias, l’embellissement et le contrôle de l’image pour filtrer l’information (accentué par la maîtrise parfaite de la mise en scène), le fait de montrer et d’informer (désinformer ?) pour tenter de légitimer une action, pour une mise en abyme intéressante de son propre rôle de cinéaste et de créateur d’images qui nous impose son point de vue et influence notre vision du monde et de la société. Un cinéaste est engagé, nous apprend l’attachée de presse, pour le montage des images de la police, afin de dynamiser l’ensemble, le rendre attrayant et pour aller dans les perspectives idéologiques d’une police hongkongaise bafouée et mise en échec par une poignée de braqueurs venus de Chine continentale (motif très récurrent dans le polar made in HK. Remarquons aussi qu’entre eux, ils parlent en mandarin, en opposition au cantonais/anglais des policiers de l’ex-colonie). Il s’agit clairement de redorer le blason de la police, de la replacer visuellement dans une position de contrôle total, de sécurité absolue. Cependant Johnnie To nous montre aussi que la réalité n’est pas aussi rose qu’on veut bien le montrer, notamment avec ces split-screens et une judicieuse utilisation du montage entre autre.


Les braqueurs ont beaucoup plus de classe et de charisme que les quelques membres de la police sur lesquels se centre l’histoire : le personnage incarné par un Nick Cheung super nerveux et têtu, dont la seule force est de ne jamais lâcher l’affaire, alors qu’il s’en prend plein la tronche pendant tout le film ; son lieutenant (joué par Hui Siu-Hung, second rôle souvent vu chez Johnnie To) qui a des problèmes intestinaux ; sans parler de l’inspecteur Rebecca, pseudo femme fatale qui gère les commandes de l’opération, et qui perd la face au fur et à mesure mais n’accepte pas ses erreurs, et son assistant/supérieur totalement dominé et dépassé par la situation (+Simon Yam en guest-star et son petit sourire narquois). La police de Hong Kong présentée par To est peu reluisante malgré les apparences et la fin qui leur donne raison. Les méchants du film ont une dimension positive, ils sont intelligents, calmes, déterminés, solidaires, ingénieux, et, fait intéressant, jouent eux aussi à la manipulation des images, avec leurs téléphones portables et à l’aide de la connexion internet du gamin de l’otage (génial Lam Suet).
Johnnie nous montre dans Breaking News une guerre de l’image, perdue d’avance par les méchants qui n’ont aucune légitimité et place dans cet univers lisse et propre. Ils doivent perdre et mourir pour que tout rentre dans l’ordre. Chez Johnnie To, la justice triomphe, même si elle s’en prend plein la gueule, même face à des méchants trop classes et peut-être même un peu sympas (on aurait pu être potes..), je pense à la magnifique scène du repas et de sa préparation qui apporte une vision très intelligente de ces braqueurs/tueurs à gage, des hommes comme tant d’autres qui préparent à manger parce qu’ils ont faim. D’ailleurs pour ces personnages là, le réalisateur utilise les codes du « hero-movie » (introduit par John Woo et son fabuleux A Better Tomorrow), issus des concepts de chevalerie chinoise. Par loyauté, et par amitié, les deux chefs (Richie Ren Xian-Qi et Yau Yung) échangent leurs missions à la fin du film et vont effectuer la tâche de leur pote qui ne pourra pas l’accomplir. Des bandits plein d’honneur face à une police qui tente tant bien que mal de rehausser sa réputation.
Breaking News confirme de nouveau l’incroyable talent de Johnnie To et sa maitrise technique implacable de l’image et de la mise en scène. Et comme je constate que ses films ont l’air d’être appréciés chez Jacki, je pense encore en montrer quelques uns.


Voir aussi:
Compte rendu Johnnie To à l’Ecran
http://wildgrounds.com/index.php/2007/08/09/un-livre-sur-le-realisateur-johnnie-to/
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/beakingnews/ *
http://hkmdb.com/db/movies/view.mhtml?id=10670&display_set=eng
http://www.imdb.com/title/tt0414931/
http://www.cineasie.com/BreakingNews.html
http://www.lafactory.com/films/1259-breaking-news-johnnie-to.html
http://www.lovehkfilm.com/reviews/breaking_news.htm
http://www.eurasie.net/webzine/Breaking-News-de-Johnny-To.html
http://www.critikat.com/Breaking-News.html
http://www.dvdrama.com/film-860-breaking-news.php
http://asie-vision.blogspot.com/2009/03/breaking-news.html
http://wildgrounds.com/index.php/2008/09/23/johnnie-to-en-russie/
http://asie.centerblog.net/5525150-PANORAMA-ASIATIQUE-BREAKING-NEWS-de-JOHNNY-TO–2004-Hong-Kong-Chine

Eddie, le 14 mai 2009.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :